Résumé de l’histoire de l’église de Seilles

Fait d’après les documents des Messieurs L-F Genicot, J-L Javaux, J. Buchet et P-J Lathuy par Monsieur Jean-Pierre Mahiat et les élèves de 5ème et 6ème années primaires de l’école Sainte Begge III à Seilles

Historique

L’église de Seilles est une église romane. Elle est sous le patronage de Saint Étienne.

Vers 1050, une tour de garde est érigée. Ensuite, l’église est construite. Elle est orientée vers l’Orient et est construite en pierre du pays.

Elle dépend du chapitre de Sclayn qui prend en charge l’entretien de la tour et de la partie centrale tandis que les bas-côtés sont à la charge de paroissiens.

C’est pour cette raison que les transformation se feront d’abord sur les bas-côtés, la chapitre ne disposant pas de moyens suffisants.

La période romane

A l’époque romane, au XIe siècle, on a édifié la tour.

Fin du XIe siècle, début du XIIe siècle, l’église est construite.

Il n’y avait pas de porche et la porte s’ouvrait sur la façade sud.

La net qui part de la tour rejoint le chœur.

Elle est formée de 5 travées. Deux bas-côtés de part et d’autre de la tour et de la partie centrale se terminent par des absidioles.

Les transformations

XVIe siècle

Le Seigneur de Seilles, Guillaume de Warisoulx, construit une chapelle dans le prolongement du bas-côté Nord, mais pour cela, il faut détruire l’absidiole du Nord. La chapelle est éclairée par une fenêtre gothique. Le bas-côté Sud est modifié : construction d’un porche et percée de trois fenêtres gothiques. Le proche est au Sud, à l’emplacement de l’ancienne porte.

XVIIe siècle

En 1609, le paroissiens du village ont détruit l’absidiole du Sud pour construire une sacristie. Le bas-côté nord est rénové (début des travaux en 1611). On rehausse l’extrémité pour faire un faux transept et on ouvre des fenêtres en harpe.

XVIIe siècle

On rehausse l’extrémité Est du bas-côté Sud pour en faire un faux-transept éclairé d’une grande fenêtre néo-classique.

C’est dans doute à la même époque qu’on prolonge le chœur d’une abside polygonale.

XIXe siècle

En 1836, on déplace le porche à l’Ouest (emplacement actuel) et on le remplace par une fenêtre en arc surbaissé. C’est aussi à cette date que trois fenêtre du même stèle sont percées dans le mur Nord et dans le mur Sud de la nef.

Le Porche

Il date de 1550. Il est décoré de sculptures (masques). Il set surmonté d’une statue de Saint Étienne et d’un aigle bicéphale (emblème de Charles Quint).

Ce contenu a été publié dans Église de Seilles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.