Catégories
Chapelle de Reppe

Texte du vieux panneau explicatif de la chapelle de Reppe

Le hameau de Reppe

Jadis, Reppe fut le centre pour les communes de Seilles et Couthuin.

Au 2ème siècle, les Romains avaient jeté un pont sur la Meuse entre Reppe et Andenelle. Ce point fut détruit en 1151 lors d’une guerre entre Liège et Namur. Ensuite, pendant de longs siècles, les deux rives ne furent reliées que par un passage en barquette.

La chapelle de Reppe

La chapelle, monument de 2ème classe, a une grande valeur archéologique. C’est un des rares édifices anciens qui a gardé son cachet primitif. Dans son ensemble, le bâtiment est tel qu’il a été construit. Ses murs blanchis ont été témoins de toute la vie de Reppe pendant 900 ans. Les habitants de Reppe construisirent leur minuscule église paroissiale avec 3 nefs et un chœur. Simples et pauvres, ils la firent pauvre, mais avec (illisible) et grande piété. Pour contrebuter la poussée de la voûte ils construisirent les murailles en talus. Ils dédièrent leur église à Saint Martin.

1) Quelques transformations ont été faites au cours des siècles suivants. Au chœur, des 3 petites fenêtres primitives, 2 ont été bouchées; la 3e existe encore, mais agrandie. Dans l’église, les 8 fenêtres de la nef centrale sont toujours celles du 11ème siècle.

2) Le clocher date du 17ème siècle. Il contient une petite cloche de 1717 et une plus grande de 1748. Celle-ci a été donnée par le baron d’Elderen Doyen à Liège.

3) La porte et la fenêtre à côté de celle-ci, remontent au 18ème siècle.

4) La sacristie actuelle est de la même époque

5) Hélas, une petite nef a été supprimée vers 1830

Mobilier de la chapelle

Les autels sont très anciens, mais ne datent pas du 11ème siècle.

Les statues ont une grande valeur artistique:

  • Saint Eloi du 15ème siècle
  • Saint Martin du 16ème
  • Saint Benoît du 15ème siècle
  • Saint Roch du 17ème
  • Le Christ en Croix du 17ème siècle.
  • L’Ange Gardien du 18ème

Les Fonts Baptismaux étaient un vrai chef d’œuvre, taillés dans la pierre bleue et ornés de riches sculptures. Ils dataient du 12ème siècle. Depuis 1856, cette pièce de haute valeur se trouve à l’église St Pierre à Huy.

Anciens curés de Reppe

Parmi les nombreux curés qui se sont succédé à Reppe de 1050 à 1803, quelques uns ont été sauvés de l’oubli. Les voici:

  • Henri Renard, cité en 1316
  • Jean Jamart, cité en 1516
  • Chanoine Jean de Waleffe, cité en 1602 et 1626
  • Jean Molin, de 1627 à 1677
  • Laurent Petitjean de 1677 à 1680, puis de 1693 à 1696
  • Simon Degrau, de 16(illisible: 80?) à 1693
  • Gérard François Petitjean (neveu de Laurent) de 1696 à 1748
  • Georges Fontaine de 1748 à 1768
  • Jacques Bielande de 1768 à 1803. Il fut le dernier curé de Reppe. Depuis cette époque Reppe est attaché à la paroisse de Seilles
Catégories
Veillées de prière

Veillées de prière dans l’esprit de Taizé

Une fois par mois, nous nous retrouvons pour une heure de prière dans l’esprit de Taizé.

Notre prière est ponctuée de chants de Taizé, de la lecture de l’Évangile du dimanche qui suit, de temps de silences et des méditations, d’intentions personnelles.

L’horaire est: de 20 à 21 heures, au presbytère de Seilles

Pour l’année 2013-2014, les dates des prières sont:

  • Vendredi 27 septembre 2013,
  • Vendredi 25 octobre 2013
  • Vendredi 29 novembre 2013
  • Vendredi 31 janvier 2014
  • Vendredi 28 février 2014
  • Vendredi 28 mars 2014
  • Jeudi 17 avril 2014 (après l’office du Jeudi Saint)
  • Vendredi 30 mai 2014
  • Vendredi 27 juin 2014